Les matériaux pour l’impression 3D

Autrefois réservé à l’utilisation du plastique, le domaine de l’impression 3D offre aujourd’hui un très large panel de consommables. Chaque procédé d’impression 3D va aujourd’hui fonctionner avec son propre type de matériaux. Ainsi les imprimantes 3D FDM et additives par exemple vont fonctionner avec des filaments plastiques, alors que les imprimantes 3D fonctionnant avec la technologie SLA impriment à partir de résines.
Chez C3D, notre savoir-faire nous permet de travailler avec de nombreux matériaux différents. Faites-nous part de vos idées, nous verrons avec vous si leur réalisation est possible.
Nous contacter

Les plastiques

  • Le PLA : pour acide polyactique, il est le matériau préféré dans l’impression 3D. Biodégradable, il est utilisable dans la confection d’objet en contact avec la nourriture.
  • L’ABS : deuxième matériau préféré dans ce domaine. Il offre une résistance accrue à l’eau et la chaleur.
  • Le PET : plus résistant que l’ABS, le PET est obtenu à partir du pétrole. Utilisé pour des pièces nécessitant à la fois résistance et flexibilité.
  • Les polyamides : utilisés dans la technique du frittage laser (SLS), ils se présentent sous forme de poudre. Majoritairement compatibles avec un contact alimentaire.
  • Les résines : chaque type de résine va avoir ses propriétés physiques. Elles permettent des impressions très détaillées.

Les céramiques

L’impression d’objets en céramiques permet certains avantages. Une fois l’objet imprimé, celui-ci subit un traitement par émaillage séché à plus de 1000°C qui permet de durcir l’objet et de lui donner un aspect lisse et brillant. Matériau étanche et recyclable, la céramique peut aussi être utilisé en contact avec des aliments.

Les matériaux organiques

  • Les cires : utilisées pour la création de moules de haute précision principalement pour la bijouterie ou l’industrie dentaire.
  • Les matières alimentaires : de nombreux aliments peuvent être imprimés en 3D. On retrouvera ici principalement du chocolat, du fromage ou du sucre.
  • Le bois : alliage de polymère et de bois, les filaments offrent un rendu extrêmement proche du véritable bois.
  • Les tissus biologiques : crées grâce à un gel dans lequel des cellules sont injectées, il nécessite un appareillage complexe permettant d’alimenter en sang le tissu crée.